les arches de la roseraie de gérenton en mai 2023

Avant/Après

En ce début d’année, alors que le grand nettoyage des massifs du jardin a commencé, je vous propose un avant/après pour voir le chemin parcouru et la belle vigueur des plantes.

Avant/Après l’entrée de la roseraie

Le futur emplacement du potager à la roseraie de gérenton à Bédoin

On commence par remonter dans le temps : 2015, à l’entrée actuelle de la roseraie, la vue sur le potager qui est ici figurer par les deux cuves. A l’emplacement des cuves aujourd’hui il y a le rosier albertine!

Le futur emplacement du potager à la roseraie de gérenton à Bédoin en 2017

Durant l’hiver 2017, le potager est clôturé, il faut dire qu’il y a du passage de sanglier dans le coin!

L’électricité est arrivée au jardin mais la pergola sur les bacs à compost n’a pas encore pris place.

vue sur l'entrée de la roseraie et l'entrée du potager en 2022

Mai 2020, l’angle de prise de vue est légèrement différent, on reconnaît le poteau électrique. On aperçoit le portillon du potager, les bacs à compost ont disparu sous les rosiers qui couvrent la pergola.

Des petites barrières en bois délimitent les bords du jardin.

Petit zoom sur la pergola du potager au printemps 2019 et au printemps 2020:

Ainsi, il est difficile de croire qu’une seule année sépare les deux photos! et pourtant c’est bien le cas, le compost qui se prépare dans les bacs situé derrière les rosiers Mozart et Albertine n’est probablement pas pour rien dans ce développement spectaculaire.


Avant/Après du côté du jardin wodaabé

De ce côté là du jardin, je vous propose la photo en 2015 juste après le défrichage puis la photo en 2022.

Le carré central du jardi n wodaabe en 2015 à la roseraie de gérenton à bedoin
En 2015
En 2020
le carré du jardin wodaabe de la roseraie de gérenton en mai 2019
En 2022

Le carré est planté de deux rosiers sauvages que l’on voit déjà présents en 2015, Au centre du carré Léontine Gervais court sur la structure métallique réalisée par les p’tites caravanes de John.

A l’avant plan, on a Duc de Cambridge en pleine floraison, juste derrière les pompons fuschia de la rose de Rescht . Derrière Léontine Gervais, de nouveau des roses de Rescht et le rosier Delambre. Les rosiers sont associés à des abélias, des gauras blancs et roses, lavande et une bordure de santolines grises.

Plus tard en 2020, le massif est moins fourni mais la floraison de tous les rosiers est simultanée. Depuis, les conditions météos capricieuses n’ont pas permis de retrouver cette belle floraison. Les églantiers ouvrent le bal puis Duc de Cambridge, Delambre et les roses de Rescht poursuivent puis Léontine Gervais termine les floraisons. Le massif reste attractif plus longtemps mais la floraison simultanée des rosiers est quand même très charmante! peut-être en 2024…


l'emplacement des arches en 2015 à la roseraie de gérenton
En 2015

Avant/Après les arches

Les arches du jardin ont pris place à un endroit qui était naturellement dégagé.

Vous la voyez la petite allée toute droite devant vous?

Pour moi, elle était bien visible et c’est ainsi qu’à l’automne 2019, trois arches métalliques ont été fabriquées par John des P’tites caravanes de John

Nous avons trouvé des petites roses métalliques pour poser en haut des arches, un vieux lot que le marchand de métal nous a trouvé quand on a dit que c’était pour une roseraie! Les bords ont été plantés de rosiers roses de chaque côté.

les arches de la roseraie de gérenton en mai 2020
En mai 2020
arches mai 2022 à la roseraie de gérenton décorées pour l'inauguration
En mai 2022

Deux ans plus tard, tout a un peu poussé…

En 2023, même point de vue pour la photo et j’ai placé une barrière de Ganivelles qui structure l’espace. Les rosiers ont bien poussés, J’ai retrouvé des tiges de Kazanlik de plus d’1m50 dans le chêne. Les pluies du printemps 2023 ont bien aidé certains rosiers à prendre de la hauteur!

Pendant un temps, je voulais planter des vivaces par devant les rosiers mais c’est un endroit où les roses sont facilement accessibles pour les sentir. Ce printemps j’ai semé des courges entre les rosiers, les feuilles ont animé le sol et j’ai eu quelques petites courges. Je garde l’idée de planter des couvres sols entre les rosiers qui pourront déborder sur l’allée, idée à creuser…

les arches de la roseraie de gérenton en mai 2023
En mai 2023

Merci de m’avoir suivi dans ce petit exercice de comparaison qui aide à voir le chemin parcouru et donne de l’énergie pour poursuivre les aménagements du jardin!